Entreprise solidaire & association

Témoignages d'Entreprises solidaires

Roule Ma Frite

"Née en mars 2007 sur le Pays Marennes Oléron, l'association (loi 1901) Roule ma frite 17 s'est spécialisée dans le recyclage et la revalorisation en circuit-court des huiles alimentaires usagées. Utilisées en additif au diesel et/ou au fuel domestique, celles-ci permettent de répondre localement aux problématiques de mobilité sociale ou de précarité énergétique.

A sa création, l'association a obtenu un financement 4-2-3 de la mesure dite 10B, ancêtre du FSE actuel. Cette somme a permis de salarier pendant 9 mois Laurie Durand, jeune diplômée en développement durable et co-fondatrice de l'association avec Grégory Gendre son coordinateur actuel. "De mon côté, j'avais validé avec Pôle-Emploi le fait d'utiliser mes deux ans d'indemnités chômage, auparavant j'étais salarié de Greenpeace France, pour me consacrer à plein temps au lancement de l'asso, explique ce dernier. Nous avons pu ainsi avancer très vite tous les deux grâce à cette visibilité".

Engagée dès le départ dans les champs de l'économie sociale et solidaire, l'association a recruté en juin 2009 en contrat aidé Romain Gaudier au poste d'oléologue. Reconnu comme travailleur handicapé, celui-ci a contribué directement a repensé les postes de collecte et de gestion des huiles usagées. En CDI depuis juillet 2011, il a maintenant en charge la formation des autres oléologues dans les antennes du réseau (Limoges, Charleville-Mézières, Thiers, St-Nazaire, Toulouse, Perpignan et Saintes).

Une action pluri-disciplinaire assumée

C'est en 2009 également que RMF17 a demandé et bénéficié d'un DLA pour réfléchir à son évolution statutaire. Dès le départ, ses responsables ont en effet eu la volonté de transformer l'association en SCIC pour densifier ses relations partenariales. Grâce à l'oeil exigeant et aux remarques pointues de Nicolas Piccoulet de l'Urscoop, il a été décidé de procéder en deux temps : I/ la mise en forme et en oeuvre d'un véritable plan stratégique pour la période 2009-2012 et II/ une évolution statutaire prévue lors de l'exercice 2013.

Grâce à cette stabilité, l'association a pu ouvrir un nouveau champs d'activité à partir de 2010 avec la création et l'incubation de Marennes Oléron Télévision (www.mo-tv.fr), un service télévisuel participatif de proximité. Là-encore, l'association a monté et disposé d'un financement FSE pour salarier Mathieu Gilles, responsable de cette action. "Notre idée était de pouvoir proposer sur le territoire un outil de développement social local reposant sur l'usage et l'appropriation des nouvelles technologies. Notamment en ciblant les 12-25 ans pour co-construire avec eux des sujets et des films sur les éco-systèmes locaux, explique Grégory Gendre. C'est le côte laboratoire de notre structure : nous avançons dans l'action."

La validation du plan stratégique

En 2012, Mo-TV s'est étoffée avec le recrutement d'Antoine Tournerie en contrat de professionnalisation au poste de chargé de production. C'est lui notamment qui a finalisé un dossier Leader instruit par le Pays Marennes Oléron pour l'achat de 15 000 euros de matériel de production et de diffusion (caméra HD, ordinateurs de montage, micro, etc.). Ce support technique permettant de proposer des outils fiables et de qualité aux publics et aux bénéficiaires pour faire monter en gamme et en qualité les productions. Afin de ne pas subir la classique avance de trésorerie liée à la mécanique des fonds européens, l'association a pu bénéficier du fonds d'amorçage associatif d'IPCA à hauteur de 10 000 euros et consacrer ainsi sa trésorerie au fonctionnement.

Cette véritable valeur ajouté comptable et stratégique donne ainsi toute la liberté requise pour continuer à défricher de nouveaux terrains et identifier de nouvelles pistes de développement. En 2012, RMF17 a activement participé aux travaux du Conseil Général de Charente Maritime autour de la mise en place d'une plate-forme départementale de mobilité sociale. Cela a été l'occasion d'activer et d'obtenir un nouveau FSE pour salarier pendant 9 mois d'avril à novembre 2013 Maria Boggia au poste de conseillère en mobilité sociale.

Métiers complémentaires et changement d'échelle

Fin 2012 et afin de prévoir au mieux le changement d'échelle en 2013, l'association a bénéficié d'un nouveau DLA pour valider et mettre en œuvre toute sa stratégie financière notamment en se dotant d'outils de gestion permettant une lecture analytique et complémentaire de ses activités. Grâce à la patience et la disponibilité d'Arnaud Dubois de Collectiv'Idées, ses trois postes principaux (recyclage des déchets en circuit-court, mobilité et information/communication) sont clairement lisibles et identifiés d'un point de vue comptable pour structurer l'évolution capitalistique de la structure."

"Cette aventure n'est pas de tout repos mais elle reste particulièrement exaltante, résume Cédric Soulard Président historique de Roule ma frite 17. Les outils dont nous avons pu bénéficier avec IPCA et d'autres acteurs ont permis à la fois d'avancer et de structurer la réflexion. Ces temps-là sont forts car ils posent de vraies question sur la gouvernance, l'implication des administrateurs et la relation avec les salariés. Parfois c'est chaud patate comme on dit dans la frite mais au final ça passe. Et c'est très bien ainsi."

Roule Ma Frite17
40 rue des cotines
Ors
17480 Le Château d'Oléron

Grégory Gendre 06 16 39 20 94